Canal + fait de l’intimidation

Comme de nombreux abonnés si l’on en croit les forums, j’ai eu quelques difficultés pour résilier mon abonnement Canal+.

Abonnée depuis sept ans, j’ai envoyé un premier courrier fin septembre en précisant que je souhaitais résilier. En l’absence de réponse, quelques temps après, j’ai appelé le service clients pour demander que ma résiliation soit bien prise en compte. J’ai dû détailler le motif de ma résiliation et me voilà en train de confier que je suis victime d’une baisse de pouvoir d’achat…..

La personne en ligne a tenté de me proposer un autre abonnement à 15 € pendant 1 an que j’ai refusé. Comme je précisais que j’avais déjà renvoyé par la Poste le décodeur, mon interlocutrice m’a alors demandé d’envoyer un second courrier explicatif, ce que j’ai fait. J’ai reçu deux semaines après, un courrier m’indiquant que ma demande de résiliation allait être prise en compte fin novembre.

Entre temps, j’ai reçu deux coups de fil sur mon téléphone portable à un jour d’intervalle, probablement de la même personne, reconnaissable à son ton désagréable et à la formule employée « je ne comprends rien à votre courrier » (le premier), me demandant ce que je voulais au juste. Alors que je lui expliquais que je m’étais déjà amplement justifiée, elle m’a demandé de faire un courrier en recommandé cette fois pour confirmer ma demande de résiliation. Devant le ton employé, certainement destiné à m’intimider afin de me dissuader de résilier, j’ai préféré raccrocher afin d’éviter de perdre ma sérénité à 9 h un samedi matin !

Je pense que je dois m’attendre encore à quelques prélèvements intempestifs sur mon compte.
Mais la partie est presque gagnée, à quel prix….

Conformément aux dispositions de l’article L 121-84- 2 du Code de la consommation (suite au vote de la loi Châtel qui facilite la résiliation des contrats à tacite reconduction, notamment concernant les prestataires de services), le préavis de résiliation ne saurait prendre effet plus de dix jours à compter de la réception de votre demande.
Vous pouvez résilier votre contrat à n’importe quel moment au-delà de la période minimale d’engagement (douze mois en général).

Par ailleurs, la loi Châtel indique que le client doit être informé lors de l’envoi de l’avis d’échéance, de la date limite lui permettant d’exercer son droit de résiliation. Si l’avis d’échéance et cette précision sont envoyés moins de 15 jours avant la date limite pour résilier ou après cette date, le client doit être informé qu’il dispose de 20 jours pour résilier le contrat.
Lorsque cette information ne vous a pas été adressée conformément aux dispositions ci-dessus, vous pouvez, par lettre recommandée, mettre un terme au contrat, sans pénalités, à tout moment à compter de la date de reconduction. La résiliation prend effet le lendemain de la date figurant sur le cachet de la Poste.
En clair, la loi impose d’informer expressément le client, par écrit, entre un et trois mois avant la date de réengagement, de sa possibilité de ne pas se réengager. A défaut, il a le droit de résilier à tout moment ( Article L.136-1 du code de la consommation)

Racontez votre expérience sur http://resiliation-canal.blogspot.com/

Modèle de lettre de résiliation (recommandé avec AR)

Objet: Résiliation du contrat d’abonnement TV

Madame, Monsieur,

Par la présente, je vous demande de bien vouloir mettre fin au contrat No … pour le motif suivant….

Conformément aux dispositions de l’article L 121-84-2 du code de la consommation, le préavis de résiliation ne saurait prendre effet plus de dix jours à compter de la réception
par vos soins de ma demande de résiliation.

Je vous prie de donner, sans délai, une suite favorable à ma demande de
résiliation et de suspendre tout prélèvement sur mon compte.

En vous remerciant par avance, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur,
l’expression de ma considération distinguée.

03/12/2009

Comments are closed.